Allumer son poele à bois sans problème !

Bon voilà, cela fait plus d’un mois qu’il fait froid. Nous avons donc décidé d’investir dans un poêle à bois, personnellement avec la puce (;)) et après une longue discussion, nous avons opté pour le poêle à Bois Régence. Petit avec un look un peu rétro et la possibilité de le charger de bûches de 45cm, il a trouvé rapidement sa place dans le salon. Un poêle à bois ça veut dire qu’il faut du bois, du papier, du petit bois et des allumettes. Ça y est nous sommes équipés !

Nous attendions avec impatience de pouvoir s’installer devant un super Walt Disney (Raiponce, notre dessin animé préféré du moment) avec notre petit feu de bois à côté pour nous chauffer. On prépare le film, on se prépare des pop-corn ne reste plus qu’a allumer le poêle. Rien de plus simple me dis-je : un peu de papier, un peu de petit bois, des buches et une allumette, c’est parti on s’installe. Et là, le drame : de la fumée partout dans la maison. Catastrophe, on ouvre les fenêtres et on a du commencer à regarder Raiponce avec les yeux qui piquent et un plaide. A force de persévérance j’ai enfin réussi à faire partir le feu et nous avons peu profité de la fin de notre dessin animé mais sans voir les flammes danser vu l’état de la vitre.

Donc c’est décidé, je vais faire une recherche sur les techniques d’allumage du poêle à bois et comme je suis sympa, je partage mes trouvailles.

Découvrez la technique d’allumage traditionnelle

L’allumage d’un feu dans un poêle se fait comme pour n’importe quel feu : papier journal, petit bois, bois de plus en plus gros en laissant les arrivées d’air ouvertes au maximum. Cette technique est à éviter car les encres contenues dans le papier journal peuvent–être toxiques et très polluantes.

On a aussi la technique qui consiste à croiser du petit bois en formant une sorte de bûcher et enflammer ce monticule par le bas en utilisant un allume feu. Par contre vous risquez d’avoir beaucoup de fumée surtout au départ et ces fumées sont très polluantes. En effet le petit bois fait chauffer les buches en périphérie et libère ainsi les gaz contenus, ces gaz étant libérés dans un foyer relativement froid ils ne peuvent s’enflammer.

De plus si votre maison est équipée d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée : conçue pour renouveler l’air de votre maison fenêtres fermées), il se trouve très souvent qu’elle possède un pouvoir d’aspiration supérieur au tirage de votre feu au démarrage. Votre poêle tourne alors à l’envers, votre cheminée l’alimente alors en air frais et la fumée rentre directement dans votre maison. Il est conseillé au démarrage du poêle de faire en sorte d’avoir toujours le tirage optimal : coupez la VMC ou d’’entrouvrez une fenêtre par exemple.

Allumer différemment son feu avec la technique d’allumage par le dessus

Cette technique appelée top down (top = haut / down = bas / top down = de haut en bas), consiste a empiler les grosses bûches en les espaçant un peu puis des buches moins grosses puis du petit bois et enfin le papier ou l’allume feu. Cela rend votre feu plus stable et empêche que tout s’écroule quand le petit bois est consumé.

Votre feu de bois commence tranquillement et se répand vers le bas au plus grosse buches. La combustion est lente, modérée et surtout sans fumée.

Il faut quand même bien faire attention à ce que les valves d’aérations soient ouvertes au maximum et laisser votre feu prendre paisiblement.

En conclusion, maintenant plus de problème pour allumer mon feu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *